À propos - Les Impatients

Mission

Venir en aide aux personnes ayant des problèmes de santé mentale par le biais de l’expression artistique.
Nous offrons des ateliers de création et favorisons les échanges avec la communauté par la diffusion des réalisations produites dans nos ateliers.

Ateliers

Notre organisme est à même de transmettre son expertise aux centres et aux groupes travaillant avec une clientèle en santé mentale. Plusieurs lieux d’ateliers ont été ouverts au Québec en collaboration avec des établissements du milieu de la santé et avec des lieux de diffusion impliqués dans leur communauté. Plusieurs ont suivi. Maintenant, nous avons 17 lieux d’ateliers dans 12 villes au Québec qui accueillent 850 personnes par semaine.

Voir les ateliers

La collection

Depuis le début de nos activités, nous avons conservé une grande partie des œuvres produites par nos participants, ce qui constitue aujourd’hui un patrimoine riche de 15 000 œuvres d’art Impatients. Il s’agit là d’un patrimoine d’une grande richesse et d’une originalité toute particulière. Elle est pionnière au Canada dans son champ de collectionnement.

Voir la collection

Événements

Nous disposons d’un espace galerie grâce auquel nous faisons connaître à un large public les œuvres produites dans nos ateliers. À cela s’ajoutent d’autres activités de diffusion régulièrement mises de l’avant à l’extérieur de notre centre.

Voir les événements

Historique

1992

La Fondation des maladies mentales appuie la mise sur pied de la Fondation pour l’art thérapeutique et l’art brut au Québec, qui prendra plus tard le nom Les Impatients. L’organisme est fondé par Lorraine B. Palardy, Lina Dessureault, Dr Yves Lamontagne et Lyette Racicot. Ils ouvrent un premier atelier à Pointe-aux-Trembles. 

La naissance de l’organisme fait suite au succès d’un projet-pilote d’atelier d’art-thérapie mené à l’Hôpital Louis-H. Lafontaine (maintenant l’institut en santé mentale de Montréal), à partir de 1989. L’expérience est une initiative de la Fondation des maladies mentales de concert avec l’Association des galeries d’art contemporain de Montréal, présidée par Lorraine B. Palardy.

1999

La Fondation pour l’art thérapeutique et l’art brut au Québec choisit de se faire connaître sous l’appellation « Les Impatients ». Ce nom confirme qu’ils ne considèrent pas les personnes qui fréquentent leurs ateliers comme des patient·e·s, mais comme des créateurs et créatrices impatient·e·s de guérir, de développer leur art et de retrouver un rôle dans la société.

Après un départ modeste dans un sous-sol de Pointe-aux-Trembles, sans subventions et des projets plein la tête, l’organisme prend de l’envergure. Il offre désormais des ateliers au Monastère du Bon-Pasteur, lieu culturel au centre-ville de Montréal, y installe son centre administratif et y ouvre une galerie dédiée à la diffusion des œuvres produites dans ses ateliers. 

2009

Une association est créé avec l’institut universitaire en santé mentale Douglas. L’Institut fait appel au savoir-faire de l’organisme pour donner des ateliers à sa clientèle. C’est le premier partenariat entre Les Impatients et un organisme en santé, mais pas le dernier.

2011

Autre première, Les Impatients sortent de Montréal. C’est l’ouverture de l’atelier de Drummondville qui pave la voie à des ouvertures d’ateliers partout au Québec.

Documents d'intérêt

Presse

Une brève revue de presse pour vous faire découvrir les différentes facettes de notre organisme.

Alain Labonté Communications
Ateliers
L'organisme

Équipe

  • Animation des ateliers

Assistante coordonnatrice aux projets spéciaux et responsable des
produits dérivés
Technicien en muséologie
Céline Lamontagne
Conseillère stratégique
 
Chargée de communication et édition
Coordonnatrice des expositions et des événements
Agente aux partenariaats et au développement des ateliers
Responsable de la boutique et des produits dérivés
Responsable de la Collection
 
 
 
 
 

Evelyne Arsenault Cooper
Evelyne est une musicothérapeute accréditée (MTA). Elle joue du piano classique depuis un jeune âge, et plus tard développe un intérêt pour la collaboration musicale. Après avoir obtenu son baccalauréat en musique (2013), elle a travaillé comme intervenante d’analyse comportementale avec des enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme. Ce travail l’a incitée à poursuivre des études en musicothérapie à l’Université Concordia où elle a obtenu sa maîtrise en 2019. Evelyne travaille avec une diversité de populations dans son domaine. »
Jan Barbieri
Originaire des États-Unis, Jan a immigré au Canada où elle a obtenu un baccalauréat honorifique en anglais et philosophie de l’Université de Toronto. Après avoir travaillé dans l’édition, elle a déménagé à Montréal où elle a complété des études en musicothérapie à l’Université du Québec à Montréal (BMus) et à l’Université Concordia (MA). Jan est musicothérapeute accréditée (MTA), travaillant en santé mentale, troubles de développement et en gériatrie. Chanteuse, Jan a étudié et interprété le répertoire classique et jazz, et elle a chanté avec des chorales à Toronto et à Montréal. 
Radu Barca
Marqué par le contact précoce avec les philosophies orientales dans son pays d’origine, la Roumanie, et passionné par la conscience humaine et sa capacité d’adaptation, Radu a étudié la psychologie et l’art-thérapie. Il exerce le métier de psychothérapeute depuis bientôt vingt ans dans le milieu communautaire ainsi qu’au privé à Montréal. Il a adopté une façon de travailler enracinée dans les valeurs de l’existentialisme et de l’humanisme, telles la responsabilité personnelle, l’authenticité et la compassion.
Artiste responsable en atelier de création en musique pour la Fondation Les Impatients. Musicien et compositeur montréalais d’origine brésilienne, conteur et poète depuis les années 90. Plus de 15 ans d’expérience comme professeur et intervenant dans le domaine de l’art et de l’éducation. Maître en Science des Arts et Philosophie. Médiateur intellectuel pour l’inclusion et l’innovation sociale chez Exeko à Montréal. Professeur en Art-éducation, jeux théâtraux et dynamiques de groupe comme outils pédagogiques pour le Département d’Éducation à l’Université UVA (Rio de Janeiro – Brésil). 
Marilyne est une artiste originaire de Lanaudière. Diplômée du programme de maîtrise en arts visuels de l’Université Laval, elle oriente ses recherches artistiques vers les notions de singularités, de normes et d’appartenances en utilisant la sculpture et l’installation comme forme d’expression prédominante. Son travail a été présenté dans divers galeries, foires et festivals au Québec, notamment à la Maison de la culture de Rosemont–La Petite-Patrie, à la Galerie AVE, à Chromatic et à la Manif d’art de Québec avec le Collectif 5 dont elle est membre active depuis 2015.  
Dany Bouchard
Dany (MTA, BMus) a étudié la musicothérapie à l’UQÀM (Montréal, Canada). Il travaille en santé mentale depuis 2006 au sein du département de psychiatrie du CUSM et de l’organisme Les Impatients. Il a produit plusieurs CD de compositions originales dans le cadre de son travail, dont deux avec le groupe des Impatients « Le Big Bang Band ». Dany priorise une approche humaniste basée sur la créativité (Creative Music Therapy). Il est également musicien et membre du groupe Söon constitué uniquement de collègues musicothérapeutes.
Née au Saguenay–Lac-Saint-Jean, elle est une artiste formée en arts d’impression au Centre SAGAMIE à Alma. Elle s’établit à Montréal en 1990 où, en parallèle à sa propre démarche de graveuse, elle agit de nouveau comme imprimeuse. En 2008, elle se joint à l’équipe des Impatients à Pointe-aux-Trembles pour ensuite prendre part au démarrage des ateliers du Centre Wellington. Elle poursuit depuis plus de 20 ans une recherche qui privilégie l’art sur papier à travers laquelle elle développe de multiples approches qui font fréquemment appel aux principes de la gravure.  
Michèle Boucher
J’anime des ateliers libres inspirés du modèle studio en art-thérapie. Mon rôle est d’être présente aux besoins des participants, de les encourager, le cas échéant, à explorer différents matériaux et techniques afin de favoriser l’expression d’une partie de leurs réalités dans l’Ici et Maintenant. Leurs créations deviennent alors un vecteur de communication. Je travaille depuis plus de 20 ans chez Les Impatients à Montréal. Après des études en arts visuels, puis en pédagogie et en intervention, j’ai terminé une maitrise en art-thérapie en 2018. 
David Bourgault Simard
Anne-Marie Charest
Parallèlement à sa pratique professionnelle en illustration, en design graphique et en communication, Anne-Marie poursuit une démarche artistique en art visuel. Elle a notamment été en nomination, en 2017, pour le Prix création artistique lors des Grands Prix Desjardins de la culture de Lanaudière. Elle a participé à plus d’une quinzaine d’expositions de groupe et en solo, dont la Biennale de l’Illustration québécoise (Montréal) et l’Illustratori Quebecchesi in scena (Rome). Elle termine le microprogramme de 2e cycle en art-thérapie en 2019. De 2014 à 2017, elle est galeriste pour MurMur Galerie à L’Assomption. 
Serge Daigneault
Artiste autodidacte, j’ai eu la chance de pouvoir créer et exposer dans cette ville extraordinaire qu’est Paris, où j’ai vécu 7 ans. J’ai pu aussi rencontrer et échanger avec un grand nombre d’artistes en art et en théâNioiques à l’UQTR et en éducation en Colombie. Il favorise et participe à des projets de création artistique participatifs et d’échanges interculturels avec des communautés, organismes et institutions d’éducation en région et à l’international. Il considère son travail artistique comme un instrument de communication pouvant séduire et ironiser; ses œuvres encouragent à faire une réflexion sur le monde contemporain, la responsabilité individuelle, autant que collective et sociale. Ses projets artistiques font un lien entre la culture, l’éducation et la société en permettant la participation citoyenne dans le processus de création artistique. 
Brigitte Gagné
Depuis 2014, je suis responsable des ateliers libres aux Impatients de Pointe-aux-Trembles. Chaque mercredi, dans l’esprit du modèle studio en art-thérapie, mes ateliers offrent un espace pour s’exprimer par le dessin, la peinture, le collage. À travers l’œuvre et le processus créatif, on s’apprivoise, on apprend à mieux se connaître… soi-même, les uns les autres. Ça fait du bien. J’ai longtemps travaillé auprès de femmes victimes de violences sexuelles et conjugales, puis avec de jeunes délinquants. Après des études en psychologie, communication, multimédia et arts visuels, j’ai terminé, en 2019, un microprogramme de 2e cycle en art-thérapie. 
Line Gamache
J’ai un baccalauréat en arts plastiques de l’Université Concordia. J’ai participé à de nombreuses expositions collectives et présenté des expositions solos à Montréal, Québec et en région. Mon travail artistique marie la peinture, la sculpture et l’assemblage de matériaux divers dans un univers graphique. En 1996, je me mets à la bande dessinée. Je publie deux livres solos et participe à plusieurs collectifs. En 2009, j’anime le premier atelier de bande dessinée des Impatients, dans lequel on a réalisé trois albums collectifs. Je donne maintenant des ateliers de sculptures où on fait du papier mâché et de la peinture. 
Catherine Hamelin
Catherine a terminé son baccalauréat en arts visuels et médiatiques où elle a pu tester toutes sortes de choses. Elle adore tout ce qui touche au domaine des arts, mais s’intéresse aussi beaucoup à l’humain. Elle a donc continué d’acquérir des connaissances en complétant un microprogramme en art-thérapie, qu’elle a adoré. Puis, afin de mieux comprendre les êtres qui l’entourent, elle a fait un certificat en psychologie. Elle aime la façon d’utiliser l’art aux Impatients où elle travaille depuis octobre 2019.
Nicole Jalbert
Des études en sciences de la santé m’amèneront en médecine alternative dans un contexte multidisciplinaire, puis à mon compte dans une clinique à Montréal. Des études en arts à l’Université Concordia seront terminées en 1986, suivies d’un certificat en sciences de l’éducation. J’alternerai entre la poursuite de mon rêve d’artiste et mon désir de partager ce feu sacré. Le volet éducatif de la galerie d’art à Drummondville me permettra d’initier les élèves du primaire aux arts visuels. Puis les ateliers d’art en santé mentale me donneront l’occasion d’accompagner les gens dans leur démarche artistique. L’art reste au centre de ma vie et au cœur de l’humain…  
Gabrielle Larocque
Artiste et chercheuse, elle est issue des arts visuels et de l’anthropologie. Son intérêt pour les processus de création génère des propositions de toutes sortes au sein des ateliers, de la sculpture au tableau vivant, en passant par la poésie et la peinture. Ses sérigraphies et ses écrits se révèlent dans plusieurs contextes notamment, parmi les plus récents, dans Défoncer des murs de L’orchestre d’hommes-orchestres (2019), au Centre VU Photo (2020) et prochainement, dans la collection d’Artexte (2021). Elle poursuit un doctorat en muséologie et ses recherches portent sur le potentiel des communautés artistiques à participer à la production de mémoires collectives.
Audrey Moreau
Créative et passionnée par les arts et l’être humain, je suis diplômée en arts visuels et médiatiques à l’UQAM. Durant mes études, j’ai suivi un cours en art-thérapie où j’ai découvert que l’expression par l’art est thérapeutique. J’ai eu la chance de faire un stage aux Impatients. Ayant un désir de travailler en relation d’aide, j’ai suivi une formation en intervention. J’accompagne les gens par l’écoute, le non-jugement et j’utilise l’art pour entrer en relation avec eux. C’est un grand plaisir de faire partie de l’équipe des Impatients!
Michelle Parent
Michelle se consacre au théâtre de création depuis une quinzaine d’années. Artiste multidisciplinaire, elle développe depuis une décennie une écriture théâtrale qui mélange les formes d’arts et les gens. Elle rassemble des artistes et citoyens. Ses œuvres représentent des portraits de société : elles sont des métaphores de nos dérives, de nos enfermements, de nos espoirs. Arts visuels, performances, installations, happenings : les œuvres sont rassembleuses. Ses spectacles ont été joués au Festival ZH au Théâtre Denise-Pelletier, à Espace Libre, au Centre National des Arts, au Périscope, Aux Écuries. 
Dominique Payette
Dominique a commencé sa carrière comme danseuse classique, puis elle a fondé la maison d’édition jeunesse Dominique et compagnie avec laquelle elle a remporté de nombreux prix dont, à quatre reprises, le Prix du Gouverneur général. Sa carrière comme artiste en arts visuels s’est amorcée par un baccalauréat en histoire de l’art. Par la suite, diverses classes ont favorisé son apprentissage technique. En 2009, elle ouvre les portes d’Espace Création et depuis 2013, elle offre des ateliers de création aux gens ayant des problèmes de santé mentale.
Amélie est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en arts visuels de l’UQÀM. Sa démarche artistique, de l’ordre de la catharsis, est ancrée dans l’expérience du corps malade. Ses œuvres ont été présentées à Montréal, ainsi qu’à plusieurs endroits au Québec. Elle possède un diplôme d’études supérieures spécialisées en enseignement collégial (D.E.S.S.) de l’Université Laval. Parallèlement à l’enseignement, elle est, depuis 2016, artiste-responsable d’ateliers aux Impatients. En lien avec ses métiers de l’art et de l’humain, Amélie a donné plusieurs conférences théoriques-poétiques sur l’art, la création et les jeunes.
Des fois, elle dit « l’art sauve ».
Alexandra détient un baccalauréat en beaux-arts, un certificat en psychoéducation, et une maîtrise en enseignement des arts visuels et médiatiques. Elle partage son temps entre l’intervention psychosociale, l’enseignement des arts et sa production artistique. Intimement liés, ces champs d’intérêt se nourrissent et s’entremêlent pour tendre vers un art engagé, communautaire, vecteur de changement social.
Marie-Claude Pratte
Marie-Claude, artiste peintre, construit de longues narrations historiques teintées d’ironie sur les enjeux de la société : Portrait de société 2000 fut exposé au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) en 2002-2004; la série La marche du monde, à la Fonderie Darling en 2004; la fresque narrative H.A.C. (Histoire de l’artiste contemporain), au MNBAQ en 2005, suivi du Musée d’art de Joliette. Ses installations furent présentées à Vancouver, Strasbourg et New York. Ses œuvres font partie de la collection permanente du MNBAQ.
Laura est art-thérapeute et travaille aux Impatient depuis 2011. L’approche studio libre des Impatients s’accorde parfaitement avec ses principes, car elle offre aux participants une liberté précieuse et une atmosphère accueillante et sans précipitation, propices au lien de confiance qui règne dans les ateliers. Également photographe, elle privilégie le portrait et dernièrement, a développé un projet d’œuvres photographiques florales. Les fleurs sont pour elle une source inépuisable de contemplation, d’élan créatif et de sérénité. Quelques projets réalisés dans ses ateliers ont fait l’objet d’expositions, dont « Portraits », présentée au Centre d’Exposition de l’UdM,  
Mylène Samson
Valsant entre deux univers, celui des arts visuels et celui des métiers
d’art, en ayant l’argile comme matériau de prédilection, elle est
inspirée par la simplicité. Un rien devient poésie et peut se
transformer en sujet d’expression. Issues du silence de ses gestes
ordonnés d’atelier, ses créations nous ouvrent à son monde où
l’ambiguïté habite les petits détails.
France Sevillano
Artiste multidisciplinaire, France est bachelière en enseignement des arts visuels. Elle a aussi une formation de vidéaste et de scénariste. Se spécialisant dans l’organisation de projets de groupe, elle structure des projets au sein des Impatients depuis 2008, à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et à l’atelier de Pointe-aux-Trembles. Elle a aussi œuvré au sein du CSSS de Verdun ainsi qu’à l’Institut Douglas. Elle a plusieurs expositions à son actif, en solo et avec le groupe « Quatuor V », qui fait des sculptures de grandes dimensions, qu’elle a fondé avec trois autres artistes. Ses œuvres font partie de plusieurs collections publiques et privées.
Bédéiste depuis plus de 30 ans, il s’est investi dans le milieu du Fanzine et des festivals; ensuite, il se concentre sur sa production personnelle et publie plusieurs titres avec son personnage La Poule (voir Comix Baloney). Son roman graphique Vogue la valise a eu quatre récompenses. Illustrateur pigiste, il anime avec Culture a l’école des ateliers BD dans les écoles du Québec. Il s’implique aux Impatients depuis plus de 10 ans. D’abord remplaçant, il est artiste responsable depuis 2018. En collaboration avec Marc Tessier, il travaille présentement sur un album sur la vie du peintre Hullois Jean Dallaire. 
Tout a commencé en 2002 dans une communauté inuite où j’animais des ateliers artistiques en santé mentale. Nous avions participé à l’exposition Parle-moi d’amour des Impatients. J’y anime maintenant des ateliers à Montréal depuis plus de 10 ans et je m’y suis attachée comme à une famille! Mes groupes aiment la simplicité de nos relations, la réciprocité et la réflexion lors des discussions. L’humour et l’émerveillement devant la créativité nous animent toujours. Art-thérapeute, j’enseigne l’art-thérapie à l’UQAT, je détiens un doctorat en sciences humaines appliquées et je crée régulièrement. 

Conseil d'administration

Dr Jean-Bernard Trudeau
Président
Jean-Bernard Trudeau, M.D. est directeur général adjoint au Collège des médecins du Québec. Dr Trudeau est diplômé en Médecine de famille de l’Université de Sherbrooke (1982) et en Administration de la santé de l’Université de Montréal (2002). En 2013, il a été nommé ambassadeur de l’Université de Sherbrooke. En 2010, il a reçu le Prix de la santé et du bien-être de l’Ordre des psychologues du Québec.
Directeur général, Les Impatients
Avocat de formation passionné d’art, Frédéric Palardy a d’abord travaillé en pratique privée, puis a été avocat pour le Tribunal Pénal International pour le Rwanda. Il a par la suite effectué un changement de carrière en occupant les postes de Chef de bureau du Président puis de Directeur de développement des affaires dans une grande entreprise canadienne. Finalement, en 2013, il devient Directeur général des Impatients, organisme qu’il connaît très bien pour avoir siégé à son conseil d’administration pendant cinq ans.
frederic.palardy@impatients.ca
Brigitte Dagnault
Vice-présidente adjointe, Marketing et communications, Financière Sun Life
Jean-Pierre Dumont
Président, Groupe infrastructure santé McGill
Robert Dutton, administrateur de sociétés
Robert Dutton
Administrateur de sociétés
Dre Suzanne Fontaine
Radiologiste, Radiologie Varad et Hôtel-Dieu de St-Jérôme
Dre Suzanne Lamarre
Psychiatre en pratique privée
Simon Painchaud
Associé, O’Dandy Médias
Présidente-fondatrice, Les Impatients
Galeriste réputée, Lorraine Palardy a fondé le centre Les Impatients. Au cours des dernières années, elle a reçu la prestigieuse distinction de chevalier de l’Ordre national du Québec, a été nommée personnalité de la semaine du journal La Presse et a reçu le titre de citoyenne de l’année du Reader’s Digest. En 2017, elle est nommée « acteur du changement » en santé mentale, 150 Canadiens sont nommés pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération.
lorraine.palardy@impatients.ca
Daniel Richard
Vice-président principal, Ressources humaines et communications d'entreprise mondiales, Corporation Fiera Capital
Dr Emmanuel Stip
Professeur titulaire, directeur du département de psychiatrie, Université de Montréal
Dr Leon Tourian
Directeur de programme post-gradué, psychiatrie, Université McGill

À la recherche de bénévoles